16-21 MAI : REOUVERTURE DES PLAGES / PORTS DE PLAISANCE / ACTIVITES NAUTIQUES / DEPARTEMENT DU GARD (30)

Publié il y a 1 semaine - Évènementiel, Réglementations

Par arrêté du 15 mai 2020, le préfet du Gard autorise à compter du jeudi 21 mai 2020 et à titre dérogatoire l’ACCES AUX PLAGES du GRAU-DU-ROI.

A compter du jeudi 21 mai est autorisé l’accès aux PLAGES DU GRAU-DU-ROI suivantes  :

de la rive droite (de l’accès n°2 à l’accès n°26 – linéaire de 2,5 km),

de la rive gauche (de l’accès n°33 à l’accès n°50 – linéaire de 1,3 km),

de Port Camargue Sud (de l’accès n°57 à l’accès n°74 – linéaire de 947 m,

de la pointe de l’Espiguette (de l’accès de la digue jusqu’au phare de l’Espiguette n°75 à 77 – linéaire de 3,7 km).

Sur ces quatre plages, sont interdites les activités statiques et la pratique des sports et jeux collectifs.

Resteront interdites d’accès :

la plage du Boucanet sur la rive droite (de l’accès n° 1 à l’accès n° 2 : linéaire de 882 m)

la plage rive gauche (de l’accès n° 27 à l’accès n°33 : linéaire de 462 m)

la plage de Port Camargue Nord (de l’accès n° 50 à l’accès n° 56 : linéaire de 482m)

la plage de l’Espiguette (du phare de l’Espiguette jusqu’aux accès n° 78 à 82 : linéaire de 2,1 km)

La pêche statique à la ligne est interdite sur l’ensemble des plages de le Grau-du-Roi.

Par arrêté du 15 mai 2020, le préfet du Gard autorise à compter du samedi 16 mai 2020 à 8 h et à titre dérogatoire les ACTIVITES NAUTIQUES ET DE PLAISANCE.

Les activités nautiques et de plaisance sont autorisées à compter du samedi 16 mai 2020 à 8 h dans les PORTS DE PLAISANCE DU GRAU-DU-ROI et d’AIGUES-MORTES

A NOTER pour la pêche sous-marine pratiquée en bateau, l’arrêté du préfet maritime de Méditerranée N°71 du 18 mai : l’arrêt et le mouillage des navires de plaisance, la mise à l’eau d’embarcations et d’engins nautiques depuis ces mêmes navires ainsi que la plongée sous-marine (NDLR : ce qui inclus la pêche sous-marine) sont INTERDITS DANS UNE BANDE LITTORALE DE 500 M AU DROIT DES PLAGES ET PARTIES DU LITTORAL INTERDITES AU PUBLIC selon les prescriptions fixées par les préfets de département.

Retourner sur les actualités

Chasseur sous-marin