Quelle réglementation pour la pêche de loisir du bar en Manche et en Atlantique au 1er août 2021 ?

Publié il y a 1 an - A LA UNE !, REGLEMENTATIONS

Par Hugues Maldent, publié le 06 août 2021

Suite au Brexit et par manque d’accord entre l’Union européenne et la Grande Bretagne, des mesures provisoires avaient été prises concernant les possibilités de pêche de loisir du bar européen (l’espèce dicentrarchus labrax) sur le littoral de la Manche et de l’Atlantique. Ainsi la réglementation existante en 2020 avait été prorogée jusqu’à la fin du 1er trimestre 2021 puis, une seconde fois jusqu’au 31 juillet de cette année. A compter du 1er août, nous étions dans l’inconnu…

Enfin, le règlement N°1239 du 29 juillet du conseil européen est paru au journal officiel et apporte une visibilité jusqu’à fin 2021 sur les quotas et les dates d’ouverture de la pêche pour la pratique de loisir en mer. Le leitmotiv est « le maintien de la limitation actuelle en matière de pêche récréative du bar ». Les mesures de l’année passée s’appliqueront donc sur 2021 pour la pêche du bar européen.

En pratique, pour le littoral français de métropole – si la Méditerranée n’est pas concernée – en Manche et en Atlantique, il faut distinguer deux zones géographiques pour lesquelles la réglementation s’appliquant diffère :

  • Le littoral au nord du 48ème parallèle (cela concerne toutes les côtes de la Manche ainsi que l’Atlantique jusqu’à cette limite qui passe au sud de la ville d’Audierne dans le département du Finistère) : la capture du bar européen est possible jusqu’au 30 novembre 2021 avec un quota de 2 poissons / pêcheur / jour. Les prélèvements sont interdits en décembre (pour rappel, les mois de janvier et février sont également fermés).
  • Le littoral au sud du 48ème parallèle (cela concerne l’Atlantique, du Finistère – au sud de cette limite – jusqu’aux Pyrénées-Atlantiques) : la capture du bar européen est possible jusqu’au 31 décembre 2021 avec un quota de 2 poissons / pêcheur / jour. Sur cette zone, les prélèvements sont autorisés tous les mois de l’année.

En plus de ces mesures, le pêcheur récréatif doit aussi respecter une taille minimale de capture de 42 cm et effectuer un marquage de chaque poisson capturé (découpe de la partie inférieure de la caudale).

Notez que si aucun nouveau texte européen n’entre en vigueur au 1er janvier 2022, la réglementation 2021 continuera à s’appliquer sur les premiers mois de l’année.

Retourner sur les actualités

Chasseur sous-marin